Spécialistes de la formation professionnelle (en salle, à distance et en ligne) à Vitré (Ille-et-Vilaine) et à La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Formation professionnelle en Bretagne : comment mieux se connaître pour manager efficacement au quotidien ?

La réussite de votre entreprise est souvent liée à de nombreux évènements ou circonstances qui la conditionnent.

La gestion des Ressources Humaines est un point crucial dans la pérennisation et le développement des entreprises. La recherche de la performance à tout prix, sans prendre soin de ses collaborateurs peut s’avérer contre-productive à l’atteinte d’objectifs.

Le point d’équilibre entre performance attendue et épanouissement de vos collaborateurs n’est pas simple à obtenir, en particulier, dans la gestion de la motivation individuelle au quotidien pour atteindre une réussite collective visée.

Dans ce contexte, le manager joue un rôle crucial dans le développement des potentiels de son équipe. Il est d’ailleurs intéressant de constater que le management directif ou descendant est actionné par la hiérarchie vers les échelons subordonnés qui doivent mettre en forme ou exécuter. Si ce mode de management est a priori rapide et efficace, il s’avère souvent démotivant car il défavorise la créativité et génère souvent la résistance de l’équipe. Le collaborateur fait dans ce cas le minimum et souvent à contrecœur. Il est alors préférable de générer le sentiment d’appartenance, en suscitant échanges et réflexions, et la solidarité du groupe. En ce sens, des ateliers de co-développement peuvent être une technique efficace pour répondre à ces attentes.

Mais pas seulement, car même le meilleur de vos collaborateurs (haut potentiel) a besoin d’un leadership efficace pour exceller.

Être manager n’est pas donné à tout le monde. Nous avons pu constater à travers différents accompagnements de formation proposés au sein des entreprises, qu’un excellent technicien terrain a parfois du mal à se confronter à la gestion quotidienne d’une équipe, provoquant stress, peur, irritabilité … Au même titre, le numéro 1 des ventes d’une autre organisation n’a pas toujours la même agilité dans son rôle de manager des ventes.

De nombreuses études ont démontré qu’il existe un réel processus psychologique par lequel une personne devient manager. Nous pourrions résumer cela en une phrase « mieux se connaître pour mieux manager ». L’idée étant de libérer le manager naturel qui est en vous, d’apprendre à mieux identifier ses forces, ses freins, ses croyances, pour mieux vivre son management au quotidien. En procédant ainsi, le manager amène son équipe à vouloir se découvrir tant personnellement que collectivement. Chacun doit développer sa confiance en soi, sa légitimité, son sens des responsabilités, son esprit collectif, sa gestion émotionnelle… Savoir s’appuyer sur les compétences de chacun pour atteindre un objectif, c’est se servir de l’intelligence collective ! En outre, cela sert aussi à mieux appréhender un mal profond : la gestion du stress.

C’est ainsi que nous avons développé un parcours de formation sur mesure, en mixant formation de manager, coaching individuel et coaching collectif.

Apprendre à se transformer soi-même avant de changer son organisation personnelle, son service ou son entreprise.

Devenir un manager leader est une transformation lente et passionnante qui permet à chacun de trouver sa vraie place au sein d’une équipe, d’un service, d’une entreprise. Mieux se connaître permet de porter un regard plus haut sur notre société en perpétuel mouvement, de gagner en agilité et capacité d’adaptation auprès de chaque membre de son équipe (baby-boomers, génération X, génération Y, génération Z, …), mais aussi envers l’ensemble de ses interlocuteurs (clients, fournisseurs, …). Cela permet aussi de mieux interagir, de prendre le recul nécessaire pour aborder denouvelles situations, parfois délicates (pandémie, télétravail, problèmes personnels…), de renforcer le sentiment d’appartenance à un groupe, à une entreprise, de développer et renforcer un esprit collectif.

Portons notre regard par exemple sur un manager nouvellement promu à son poste et devant interagir quotidiennement avec une dizaine de collaborateurs donc une dizaine de personnalités différentes, avec des compétences, des convictions, des peurs, des craintes, des projets, des rêves, différents…. Son équipe disposera d’une multitude de facettes propre à chacun, d’un niveau de lecture personnel qu’il faudra apprendre à déchiffrer, comprendre pour favoriser une phase de connexion et obtenir ainsi une communication efficace. Ce manager aura à faire à des factuels, des compétiteurs, des autonomes, des extravertis, des dominateurs, des conciliateurs, des créatifs, des organisateurs, des promoteurs, des stratèges, des enthousiastes …

POURQUOI SE CONNECTER, SE SYNCHRONISER À L’AUTRE ?

En premier lieu, pour mieux le comprendre. Lorsque vous synchronisez votre posture, vos gestes, vos paroles, vos pensées avec celles de votre collaborateur, c’est comme si vous vous mettiez pendant un instant dans la peau d’un acteur devant interpréter et incarner un personnage iconique. Vous devez atteindre une certaine forme de mimétisme, danser avec lui, ne faire plus qu’un. Cela permet au manager de mieux appréhender « sa carte du monde », son mode de fonctionnement.

Ensuite, pour que votre collaborateur se sente compris. Lorsque vous vous connectez, vous vous synchronisez, vous pouvez apercevoir une sorte de miroir, vous vous mettez à lui ressembler. Le message envoyé à votre collaborateur est qu’il peut se sentir en sécurité avec vous, qu’il peut vous faire confiance. 

Enfin, c’est parce que cette connexion est indispensable pour obtenir la confiance de vos collaborateurs. Elle vous permettra de les guider efficacement dans l’atteinte de leurs objectifs individuels au service d’un ou de plusieurs objectifs collectifs.

Point de vigilance tout de même : il ne s’agit pas pour le manager de ressentir l’effet miroir au même degré que votre collaborateur, en particulier si ce dernier est en difficulté et / ou souffrance. Il faut être en capacité de se préserver.

COMMENT SE SYNCHRONISER ?

Différentes possibilités s’offrent au manager. L’important est de pouvoir choisir celle adaptée au contexte proposé par le collaborateur, il faudra faire preuve d’une grande agilité. La méthode des 3V s’opère de différentes façons :

La synchronisation non-verbale qui va consister à calquer sa posture, ses gestes, sa respiration, sur ceux de votre collaborateur. Elle permet alors au manager d’obtenir des indications, des signaux sur ce que vit votre collaborateur.

La synchronisation paraverbale est, quant à elle, caractérisée par la hauteur, le débit, le rythme et le volume de la voix. Elle pourra donner au manager des indications sur l’état émotionnel interne de votre collaborateur (peur, douleur, tristesse, colère, joie, bonheur …) sur ce qu’il ressent, son humeur.`

La synchronisation verbale est l’outil principal utilisé par la PNL. Elle consiste à écouter attentivement le vocabulaire employé par votre collaborateur, puis de reformuler ses idées et ses mots clés pour se retrouver sur la même longueur d’onde que lui. C’est la définition précise de l’écoute active. Avec cette posture META que devra employer le manager, sans rentrer dans l’interprétation du message, il faudra être en capacité de retranscrire ses propos et non de les interpréter.

À partir de cet exemple précis, il est essentiel de prendre conscience qu’il est important de se faire accompagner par des professionnels pour monter en compétence ses propres équipes dans l’appréhension de ses techniques de communication puissantes et efficaces. Cette technique est comparable aux musiciens d’un orchestre philharmonique devant apprendre à jouer ensemble ou au couple de danseurs sur glace ne devant faire qu’un dans l’interprétation de leur chorégraphie.   

Pour faire face et accompagner au mieux les personnes et les entreprises dans leurs transformations, nous utilisons bien 2 casquettes :

La casquette du formateur va permettre au bénéficiaire « manager » d’acquérir ou de renforcer des savoirs et savoir faire à travers une ingénierie de formation pensée pour qu’il reparte muni de méthodes et outils efficaces qu’il pourra par lui-même utiliser et mettre en place pour animer le travail de ses collaborateurs, de ses équipes.

La casquette du coach permet une réflexivité, une introspection et un regard sur les pratiques et questionnements du manager que nous sommes et peut-être celui que nous aimerions devenir. Le coach est en capacité de former, de conseiller, de fédérer, de rassembler, et se fait superviser pour continuer à se développer et rester vigilant à sa posture… Il doit savoir développer son leadership, faire preuve d’empathie et d’écoute active, pour mener le coaché vers ses objectifs personnels et professionnels. Une grande capacité d’adaptabilité doit aussi faire partie de son arbre de compétences, il devra traiter avec des personnes ayant leur propre parcours de vie, leur histoire, leurs problèmes et leur caractère…

En résumé, le formateur et/ou le coach travaille avec et pour l’humain, il est au service de vos collaborateurs et de votre entreprise !

Arnaud BARATÉ

Formation en salle, en ligne, séminaire, conseil, coaching et conférence :

Retrouvez toutes nos actualités
sur notre page LinkedIn !

Contactez-nous