Menu latéral
 
PraXis Développement – Formation – Conseil – Séminaire – Conférence | Comment booster sa performance commerciale et mettre chacun en face de ses responsabilités ?
5128
post-template-default,single,single-post,postid-5128,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,

Blog

Comment booster sa performance commerciale et mettre chacun en face de ses responsabilités ?

Il faut bien l’avouer, depuis que Jésus nous a jetés hors du temple, nous, les commerciaux souffrons d’un vrai déficit d’image.

Quelles sont les conséquences d’un tel geste ?

 À chaque nouvelle rencontre, chaque nouveau contact, nous allumons l’esprit critique de notre interlocuteur. Il se demande, avant même que nous ayons prononcé le premier mot de notre sacro-saint argumentaire, où se cachera l’entourloupe.

Afin de préserver leurs intérêts, les acheteurs adoptent des comportements et des attitudes dénaturés comme la fuite, la soumission ou l’agressivité.

performance commericale

Pensant défendre leurs entreprises et leurs marges, les commerciaux déballent leurs argumentaires plus ou moins adroitement.

Bref, le vendeur propose et l’acheteur… achète !

La relation se construit sur une logique de coût et non de valeur ajoutée.

 

 Alors que faire pour construire une relation de confiance avec ses clients ?

 

Voici 3 thématiques essentielles à travailler pour aller vers l’excellence dans la vente.
  1. La bienveillance

La bienveillance dans les arts martiaux est une posture bien connue de tous les combattants aguerris. Au-delà de la politesse, elle permet surtout de rester attentif à l’autre pour comprendre d’où et quand va partir l’attaque et ainsi riposter immédiatement.

Être bienveillant dans l’acte de vente, c’est être attentif à l’autre, l’écouter et avoir l’intention de le comprendre avant même de chercher à le convaincre. La vente, c’est avant tout une belle rencontre, une opportunité extraordinaire de rendre service à quelqu’un. Alors pourquoi ne pas être bienveillant, c’est accueillir l’autre dans tout ce qu’il est.

  • Ses humeurs : «  Je n’ai pas le temps de vous recevoir », « Je ne suis pas décisionnaire »
  • Ses peurs : «  Vous êtes trop chers », «  Je ne vous connais pas »
  • Ses colères : «  Votre service n’est pas à la hauteur », « Pourquoi je travaillerais avec vous ?
Soyez prêt à accueillir cette personne, laissez le silence s’installer dans les premiers instants de la relation. Prenez le temps de créer le lien et laissez-vous emporter.
  1. L’intention

Les difficultés relationnelles surviennent lorsque les non-dits sont présents.

Aller vers l’excellence dans la vente, c’est passer de l’implicite à l’explicite.

Pouvons-nous tout dire ? OUI !

Alors osez déclarer vos intentions les plus honnêtes !

rendez vous commercial

Voici une bonne façon de démarrer un entretien :

Bonjour Monsieur, je vous remercie de me recevoir. Ce que je souhaite, c’est que nous regardions comment nous pouvons travailler ensemble, qu’en pensez vous ?

Et l’acheteur appréciera votre côté directif, vous gagnerez du temps.

Charge à lui de vous répondre oui ou non.

 

 

  1. La méthode

Nous sommes souvent bousculés de rendez-vous en rendez-vous, nous utilisons alors notre instinct et notre confiance en nous.

Et donc nous avons une approche intuitive et instinctive de la relation commerciale.

La question n’est pas de vendre, mais de vendre mieux.

Comment augmenter son taux de transformation ?

Comment aller à l’essentiel et arrêter de relancer les clients ?

Comment conclure plus vite.

Vous voulez connaître le vrai secret ?

Appliquer les techniques de vente, rien que la méthode et strictement que la méthode

Par expérience, des commerciaux qui appliquent les techniques de vente augmentent de 30% leurs taux de transformation, réduisent le nombre de leurs rendez-vous client et …. sont plus souvent à la maison pour profiter d’une vie extraprofessionnelle.

 Alors, pourquoi pas vous ? Souhaitez vous suivre l’une des formations commerciales ?

Aucun Commentaire

Ecrire un commentaire