Menu latéral
Se connecter
PraXis Développement - Accélérateur de succès depuis 2001 - Formation - Conseil - Séminaire - Conférence - Marketing - Rennes - Nantes - Brest - Caen - Rouen - Le Mans - Angers - Paris
 
PraXis Développement – Formation – Conseil – Séminaire – Conférence | La démarche inductive en entreprise
6418
single,single-post,postid-6418,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,

Blog

La démarche inductive en entreprise

Une formation dans laquelle les participants sont acteurs, s’impliquent, expérimentent, sont surpris prennent du plaisir, a toutes les chances d’être efficace !

En allant apprendre à manager à travers une séance d’art martial, ou par le biais d’un vrai ​jeu de piste extérieur avec son équipe, les principes théoriques et fondateurs du management restent-ils les mêmes ? La réponse est OUI  car seule la représentation initiale et sa propre méthodologie évoluent, avant, pendant et après la formation prévue par l’animateur-formateur.

Closeup of businessman and woman with jigsaw puzzle pieces in office

C‘est tout le principe de la démarche inductive qui consiste à d’abord apprendre par l’action plutôt que par la lecture de la théorie ou d’une référence. Lors d’une formation, la mise en action est parfois déroutante car éloignée des pratiques professionnelles, et pourtant ! C’est justement ce qui permet une « prise de conscience », un cheminement, n’ayant pas ou peu d’acquis théoriques, sur le sujet. Ici l’action est vécue pleinement.

Dans un schéma classique (déductif) nous nous retrouvons avec des participants en recherche insatisfaite de corrélations avec la théorie. L’action n’est pas vécue pleinement et le processus d’apprentissage se fait alors en beaucoup plus d’étapes.

Les participants à une formation possèdent les ressources nécessaires pour apprendre de leur propre expérience et développer leurs propres solutions.

Si la formation consistait uniquement à transmettre du « savoir » … alors la lecture d’un bon livre suffirait …

Dans le cas de la démarche inductive, la pratique suffit parfois pour comprendre et apprendre le geste, la notion, le principe. L’idée étant d’avoir le juste nécessaire pour comprendre pour attiser la curiosité de l’apprenant.

L’apprenant, est justement au centre de cette méthode inductive. Avec l’aide du formateur, qui est là pour alimenter et animer les mises en situation, l’apprenant va opérer son propre changement. Il va utiliser son propre vécu, ses propres représentations, ses émotions, bref SA carte du monde, dans une situation qui demande à évoluer. C’est tout le « jeu » de l’inductif qui fonctionne entre pratique pédagogique (en groupe pour confronter les idées et individuellement pour s’auto-analyser) et la théorie qui solidifie cette acquisition.

Enfin, deux exemples qui vous permettront de mieux comprendre et vous amener à la réflexion : le sport (la natation par exemple) et la conduite d’un véhicule .

Ces deux pratiques requièrent effectivement certains éléments théoriques, dus à la vitesse, la matière, la force centrifuge et autre…  Pourtant, c’est en commençant à pratiquer que nous assimilons le mieux les éléments théoriques puis par une alternance des deux (à des degrés différents suivant le besoin de chaque individu) et que l’apprentissage se fait durablement.

Aucun Commentaire

Ecrire un commentaire